Campings en Normandie

Il y a de tout, du simple terrain municipal au confort rudimentaire jusqu’au camping en forme de village de vacances avec location de mobil-homes, équipements et activités en tout genres. Le prix varie évidemment en fonction de la proximité avec la plage et des saisons. La plupart des campings ferment d’octobre à mars. 

Vous pourrez par exemple décider de choisir un camping du côté de Granville qui demeure aujourd’hui le premier port coquiller de France, le point de départ vers Chausey et les îles anglo-normandes, ainsi qu’un lieu d’ancrage apprécié des plaisanciers. Que ce soit en tentes ou en mobil-homes, vous pourrez vous rapprocher de la baie du Mont-Saint-Michel, inscrit au patrimoine mondial de l’Unesco, qui s’étend du sud de Granville à la pointe de Gouin, en Bretagne. 

La campagne contentinaise est également un lieu agréable pour camper, avec son parc naturel des marais du Contentin et du Bessin qui s’étend sur plus de 146 000 hectares, du sud de Valognes à Saint-Lô. 

Pour les plus citadins d’entre vous, la côte fleurie sera un bon compromis pour profiter à la fois de la nature au camping, et des villes animées comme Deauville par exemple. Cette côte s’étend entre Honfleur et Cabourg, sur une quarantaine de kilomètres.